Bientot ce site vous informera sur les luttes des paysans sans terre en France

July 24, 2013
Tags:

Ce blog à plusieurs objectifs:

– proposer aux porteurs de projets un lieu d’échange d’expérience

– informer les citoyens sur les luttes en cours de porteurs de projets

– rassembler les porteurs de projet “sans terre” autour d’un collectifs

– collecter le soutien des citoyens et des acteurs sociaux (syndicats, associations, élus, autres collectifs etc)

– passer à l’action !

0

DES LIVRES pour avancer

August 29, 2014

le Collectif est toujours là, plus passif sur les ondes, plus dispersé sur le terrain dans les luttes… ou parfois le nez dans les livres …

 

Société |  Jan Douwe Van der Ploeg |  Éd. Charles Léopold Mayer, 2014 [trad. du néerlandais par Agnès El Kaïm], 214 p., 19 € Par Clémence Guimont | 6 juin 2014

 

Jan Douwe Van der Ploeg, sociologue néerlandais, propose une réhabilitation du monde paysan. Il relève sa capacité de résilience face à une crise agraire en devenir. Son approche originale réconcilie économie, sociologie et agronomie pour mieux comprendre le renouvellement des acteurs du monde agricole. Il souligne de façon détaillée comment l’implantation des empires alimentaires risque d’être responsable de la crise agraire à venir. Cette notion d’empire alimentaire permet de caractériser la firme agroindustrielle, qui homogénéise l’ensemble de la filière alimentaire, diminue la résilience des écosystèmes, réduit les capacités d’initiative des agriculteurs et accroît la volatilité des prix. Seuls les atouts de la paysannerie sont à même de réconcilier l’environnement et la production agricole pour un système alimentaire plus équilibré. L’autonomie des paysans doit leur permettre d’échapper aux contraintes de production dictées par ces empires qui contrôlent de la semence jusqu’à la distribution des produits. On appréciera particulièrement la description du mode d’organisation des paysans (en coopératives) avec l’exemple des NFW (Noardlike Fryske Walden) néerlandaises (chapitre V). Cette analyse de la repaysanisation contient cependant quelques zones d’ombre. Si le sociologue souligne à plusieurs reprises de « larges zones grises » entre l’agriculture paysanne autonome et l’agriculture entrepreneuriale, il s’efforce surtout de catégoriser chacun de ces deux modèles de façon systématique. D’où, parfois, une vision manichéenne du monde agricole. Or les modèles agricoles contemporains s’hybrident et troublent les frontières. Les arguments en faveur d’une repaysanisation comme solution à la crise agraire sont convaincants. Mais, faute d’analyse empirique de son développement, un doute demeure : l’auteur semble surestimer l’essor de ces mouvements dans un monde agricole aujourd’hui largement dominé par l’agriculture de firme et par son référentiel modernisateur.

 

 

La Riposte des paysans

Silvia PÉREZ-VITORIA

“Les chemins sur lesquels se sont engagés les nouveaux mouvements paysans ne sont pas faciles tant les forces qui occupent le terrain depuis cent cinquante ans sont structurées et sûres d’elles. Dans tous les pays du monde, les organisations qui contrôlent l’agriculture et l’alimentation ont parasité les territoires, les ressources, les idées, et toujours avec le soutien des Etats. Elles se sont même coalisées à l’échelle mondiale par multinationales interposées, avec la complicité des organisations internationales. Les propositions que font les paysans vont bien audelà d’une simple remise en cause du modèle agricole. Il s’agit d’une interrogation globale sur les sociétés dans lesquelles nous vivons. Décidément, leur riposte nous concerne tous.”
SILVIA PÉREZ-VITORIA
La Riposte des paysans

 

0

URGENT terre pour installation dans la Somme

May 27, 2014

URGENT
Recherche jeunes paysans sans terre en vu d’une installation

dans la SOMME

terres pour  installer entre
2 et 4 paysans dans le cadre d’une action syndicale et lien avec des amaps

plus d’info et
contact: paysansansterre@riseup.net
qui fera suivre

0

crowdfunding pour lesdemainsdanslaterre

May 12, 2014

Bonjour à vous !

*Un Crowdfunding pour notre projet de ferme pédagogique en permaculture
“Les demains dans la terre” vient tout juste d’être lancé ! *
*”Les demains dans la terre” **c’est quoi?*

*Il s’agit d’un projet de ferme pédagogique sur la voie de la permaculture,
initié il y a moins d’un an.*

*Afin d’en savoir un peu plus sur notre ferme, située à 30km au sud-ouest
de Nantes (à Chauvé)*,
*n’hésitez pas à vous balader sur notre site internet :
lesdemainsdanslaterre.fr <http://lesdemainsdanslaterre.fr/>*
Pour ceux/celles qui ne connaissent pas le crowdfunding, il s’agit d’une
plate-forme de financement participatif qui aide à collecter des fonds pour
réaliser un projet.

*Le décompte est à présent lancé et nous disposons précisément de 50 jours
pour atteindre l’objectif des 5000 euros ! Si nous ne les atteignons pas,
ce sera une opération blanche.*

*http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/une-ferme-pedagogique-en-permaculture-les-demains-dans-la-terre
<http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/une-ferme-pedagogique-en-permaculture-les-demains-dans-la-terre>*

Après 8 mois intenses, nous voici bien avancés : nous ramassons nos
premiers légumes que nous distribuons en paniers, nos fruitiers sur buttes
sont en fleurs, le 1er tunnel est monté, le réseau permacole du coin prend
sans cesse de l’ampleur…

Les bases solides du projet seront très vite établies, et nous pourrons
donc bientôt entamer la prochaine étape : la mise en place des activités
pédagogiques en tout genre sur la ferme !

Nous avons réellement besoin de votre soutien afin que notre projet
continue sur sa belle lancée et qu’il traverse sereinement l’étape la plus
difficile : la 1ère année d’installation !

*Nous faisons donc appel à vous afin que vous relayiez notre appel à
soutien et si le cœur vous en dit, à participer au financement de notre
projet de ferme pédagogique en permaculture via le site de Crowdfunding
Kisskissbankbank à l’adresse suivante :*

*http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/une-ferme-pedagogique-en-permaculture-les-demains-dans-la-terre
<http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/une-ferme-pedagogique-en-permaculture-les-demains-dans-la-terre>*

N’importe quelle petite somme reversée à notre projet est pour nous d’un
grand soutien.

Merci d’avance !

A très bientôt sur la ferme !

Yoann, Martin et William

*Pour plus d’infos sur notre projet, son avancée, la permaculture,etc…
vous pouvez consulter notre site internet : lesdemainsdanslaterre.fr
<http://lesdemainsdanslaterre.fr/>*

P.S : si vous ne souhaitez pas recevoir de nos infos, désolé par avance.
N’hésitez pas à nous écrire un mail pour que nous enlevions de nos contacts.

0

music militante

May 6, 2014

un lien musical à faire tourner !

les Gueules de waB

0

spectacle incroyable !

May 1, 2014

devons nous laisser faire !

L'immense chantier s'étend du Mans et Rennes.

NON, ce n’est pas ici la forêt primaire d’Amazonie qui est terrassé !

cette image, c’est près de chez nous, autour de Rennes, …
autour du projet de LNGV…
des milliers d’ha de terres nourricières sont détruites à jamais !

LA   ZAD  C’EST   PARTOUT  !  !

lisez le lien pour agir et faire suivre :

http://www.dailymotion.com/video/x1sf7vy_zad-partout_news

0

collectif arbresetbois

April 14, 2014

bonjour,

allez, un petit topo de notre situation:

dans une zone privilégiée en terme d’environnement.

nous avons accès à une bonne quinzaine d’hectares de terres/friches,
idéal pour notre cheptel de 5 truies, le verrat les petits à venir
quelques charcutiers, les 2 chevaux, et les 3 enfants.

notre objectif est de vendre 1 cochon/semaine au détail, transformés et
vendus par nos soins.

nos cochons sont élevés en plein air intégral, naissance et
engraissement.

ici, plein plein de terres en friche, vraiment, mais une pression
immobilière intense (un jour ce sera constructible…) et pas de baux
agricoles possible, des propriétaires frileux sur ce type de bail,
pourtant nécessaires à l’Inscription à la MSA. Les proprios nous font
confiance et nous le leur rendons bien, mais… pas de bail quand même.

de plus, habitant en Bretagne, nous avons quelques riverains qui
écrivent à la mairie, limite à la gendarmerie, pour déménager nos
cochons, (5 truies sur 8000m carrés de vieux verger avec 30 cm
d’herbes!!!) à au moins 2 kms.

de plus nous avons subi 3 empoisonnements à 3semaines d’intervalle, j’ai
réussi à en sauver 2 mais la troisième est passée en 24H

de plus nos colocs partent fin septembre (ce n’était pas du tout
prévu…) et nous ne pouvons pas payer un loyer seuls, ( je vous ai déjà
dit que nous habitions un environnement privilégié?)

pour résumer:

-nous n’avons pas le droit d’être agriculteurs,

-on se fait virer par des gens qui souhaiteraient habiter une campagne
sans agriculture (c’est à se demander ce qu’ils mangent…),

-on doit trouver des terres et un bâtiment pour septembre

-je suis électrosensible,

-le premier abattoir ne devrait pas être à plus d’une heure de route,

– et forcément on a un petit budget

-nous ne voulons pas de maison d’habitation,

j’arrête là

Enora et Jérémie

arbresetbois@mailoo.org

une habitation en colocation qui se termine en octobre (pas du tout
prévu)

0

conférence sur l’agroécologie

March 27, 2014

Salut,

Voici une annonce de *conférence* ainsi qu’un *communiqué* du /Collectif pour une
agroécologie paysanne/. Merci de diffuser l’initiative dans vos réseaux.
Nous nous tenons dispo pour tout renseignement complémentaire.

Salutations.

—-

Bonjour,

Le Collectif pour une agroécologie paysanne à le plaisir de vous confier à sa

“Conférence pour une agroécologie paysanne”

Palais Bourbon
(126, rue de l’Université, Paris)
Jeudi 3 avril
16h-19h*
Vous trouverez en pièce-jointe le tract d’invitation ainsi que le communiqué du
Collectif.

Attention: *inscription obligatoire* (Nom et Prénom) à
agroecologie.paysanne@gmx.fr *avant le 01 avril *(inclus).

— Collectif pour une agroécologie paysanne

0

TOUS A ST NICOLAS DU TERTRE le 15 fév à 12H30

February 5, 2014

56- ST NICOLAS DU TERTRE – 15 FEVRIER – 12h30 – Pique Nique pour l’agriculture paysanne
Appel de la confédération paysanne 56

Un groupe d’élus de St Nicolas du Tertre et la SAFER (Société d’Aménagement Foncier), choisissent d’agrandir un agro industriel du porc (SCEA Texier) et son atelier de méthanisation, au détriment des paysans du secteur. Après avoir acheté le domaine de St Donat avec les deniers publics, la commune de St Nicolas du Tertre et la SAFER jouent à faire monter les enchères contre la survie économique des paysans.
La SCEA Texier s’est déjà fait connaître pour étendre ses plans d’épandage de lisier et des digestats de son usine de méthanisation jusqu’au pays de Redon et à plus de 35 km de son siège de St Nicolas du Tertre. La Scea Texier qui exploite déjà 107 ha veut reprendre les 45 ha de terres du domaine de St Donat avec l’aval de la Safer du Morbihan et cela au détriment des petits et moyens paysans du secteur.
Sous prétexte de production d’énergie avec le méthaniseur, l’agro industrie et ses partenaires élus et financiers pensent qu’il est aujourd’hui normal de cultiver du maïs et des céréales pour alimenter en « carburant » les méthaniseurs.
sauvegardons notre tissu local
repartissons les terres
installons DES PAYSANS !

0

les champs du possible

February 4, 2014

Bonjour à toutes et à tous,

En novembre/décembre, nous avions des vues sur une ferme de la commune de
Prissac avec 18ha. Le prévisionnel ne passait pas du fait du manque
d’autonomie en terres et, par extension, de céréales pour nourrir toutes
ces petites bêtes !

Ne trouvant pas la solution pour réduire les charges et ne trouvant pas
d’accord avec le vendeur, celle-ci a été vendue…

Nous voilà donc repartis dans nos recherches. L’exemple de Prissac m’a
permis de construire un nouveau budget sur la base d’une ferme comportant
25 ha au total (dont 20 à 22 ha loués), et là, ô miracle, le budget est
présentable !!!

Nous recherchons donc une ferme (à rénover totalement) avec 3 à 5 ha à
acheter et 20 ha en location. Retrouvez l’annonce de notre recherche ici :
http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/585588653.htm?ca=7_k

En attendant, je travaille en Interim’, espérant trouver notre bonheur
prochainement !

Voilà les nouvelles du projet Les Champs du Possible pour ce début d’année.

@ bientôt pour des informations plus constructives !

Cordialement, Nathalie et Alexis

*”Les champs du possible**”*

0

PACTE d’AVENIR (suite)

December 9, 2013

Prochaines étapes :

– lundi 9 décembre 2013: Conférence de presse de lancement de l’appel « pour un vrai pacte d’avenir » des 16 assos bretonnes

– Mardi 10 décembre à 20.30 à la MCE de Rennes : réunion ouverte à tous pour échanger sur la réaction à avoir par la suite (comment construire et porter nos positions vis-à-vis du pacte d’avenir)

Au cas où, voici le lien vers le pacte d’avenir :

http://www.bretagne.fr/internet/jcms/prod_199178/le-pacte-davenir-pour-la-bretagne

0