PACTE d’AVENIR : Allons nous laisser faire !?

December 9, 2013

bonjour à tous,

un “Pacte” est sur le point d’être signé vendredi 13 décembre 2013  prochain.

Ce “Pacte sous entendu pour l’avenir” devrait débloquer une copieuse enveloppe pour maintenir le modèle agricole actuel,… sous perfusion.

Les “bonnets rouges”, parade de la FNSEA et de l’agro industrie, ne sont pas heureux du cadeau qui leur est offert, et … en demande plus, encore plus !

Devons nous rester silencieux face à cette manipulation !

Ce “Pacte” ne prend nullement en considération les revendications des associations environnementales ou des organismes pour une agriculture Paysanne.

 

Si l’état doit faire le choix de l’avenir, c’est en évoluant vers de nouveaux systèmes ou l’agriculture respecterait l’environnement et les hommes.

 

Il nous est important de réagir !

 

Nous souhaitons un “pacte” qui réponde à un changement de cap de l’agriculture Bretonne:

+ créatrice d’emplois par l’encouragement à l’installation et à la restauration de petits systèmes agricole, respectueux de l’environnement et du tissu social (agroécologie, circuits courts, rendre majoritaire l’agriculture biologique dans les filières locales, développement de la multi activité etc)

+ un changement de cap dans la formation agricole: aménagement de référentiels en partenariat avec les acteurs de l’environnement et de l’agriculture paysanne. Ceci afin de former les jeunes à l’agriculture de demain.

Soutenir les associations agricoles et environnementales pour former et accompagner les exploitations actuelles vers un nouveau modèle (formation en agroécologie, pérennisation des postes salariés)

+ la création d’un outil politique indépendant qui aura pour objectif de préserver le foncier du grignotage abusif de l’urbanisation et qui de favoriser les installations contre l’agrandissement excessif.

 +  Encourager un modèle de société favorisant la multi activité avec un retour à la terre des citoyens: TOUS PAYSANS !

 

PAYSANS SANS TERRE, Mobilisez vous !

 

paysansansterre@riseup.net

ce mail est à votre disposition pour échanger

 

 

0

des citoyens sur la paille…

October 5, 2013

Suite au récent dossier

SAFER de Patrice RAVET

un collectif est né :

CITOYENS SUR LA PAILLE

Manifestez-vous  :
Par mail : citoyenssurlapaille@yahoo.fr
Par téléphone : 06.84.48.67.99
Sur le blog : citoyenssurlapaille.hautetfort.com

VOIR AUSSI SUR LA PAGE : ACTION AUTOMNE 2013

0

débat sur l’accaparement des terres en Gironde le 28 septembre

September 23, 2013
le 28 septembre à Bernos-Beaulac
          (Gironde)

message de Thierry pour le collectif NDDL/Sud-Gironde

         AEROPORT DE NOTRE-DAME DES LANDES
         LGV SUD-GIRONDE
         ZAD* DE STE COLOMBE EN BRUILHOIS (47)

           LA ZAD EST PARTOUT !

          grande journée de soutien contre

          les grands projets inutiles, néfastes et
                  imposés

           samedi 28 septembre

          sur la place du village et au foyer
                    rural de 
BERNOS-BEAULAC (33 entre Bazas et Captieux)

          dès 16h  gouter pour les enfants 

              animations avec le clown Poï 

            déonstration de forge punk avec Vincent

             panier d'histoires pour les mômes ou activité
              plastique "Fresque ta ZAD"

           17h - actualite; des

                grands projets inutiles, néfastes et imposés

                débats sur l'accaparement des terres,
                la problématique du foncier agricole, la naissance du
                Mouvement des paysans sans-terre en France, l'avenir de
                l'agriculture paysanne...

          avec la participation de représentant.es de ATTAC - VIA
          CAMPESINA - MODEF - CONFEDERATION PAYSANNE - COORDINATION LGV
          33 - COLLECTIF SUD GIRONDE CONTRE L'AEROPORT DE NOTRE DAME DES
          LANDES - ZAD STE COLOMBE EN BRUILHOIS 47

            20h - concerts à
                    prix libre :

          LA DEMOIZELLE GABRIELLE
              chanson féminine, humaniste et morpionne

          CHRISTIAN LEDUC
              chansons artisanales et rebelles

              CRI PRIMATE
            électro rock ethnique

          POSTHUME
              rock alternatif

          OLSMAD
              sound-system reggae-dub 

              CEDRIC ET CHAMAIL
           mixx tek

stands d'informations, restauration (légumes bio - saucisse-frites
- colombo de porc et riz) 
buvette (vin bio - jus de fruits - sirops -
café - bière artisanale St Léon blonde ou ambrée)

 organisée par le COLLECTIF SUD-GIRONDE CONTRE
 l'AEROPORT DE NOTRE DAME DES LANDES et ATTAC 33

        * ZAD = Zone A Défendre

        MERCI de réserver la date et de faire circuler
              l'info agrave; vos correspondant.es !! 

    -- 
collectif sud gironde de soutien agrave; la ZAD et à la lutte contre le
projet de Notre Dame des Landes
0

8ème repas solidaire des “sans terre” en centre Bretagne

September 7, 2013

Du  Centre Bretagne  Au Nordeste Brésilien
8ème  REPAS SOLIDAIRE
Pour les « sans terre » d’ici et là-bas

Dimanche 17 novembre 2013
Salle Polyvalente de SILFIAC (56)

Avec la participation de  notre  partenaire  Lucinete
Dias Nobre et son amie  Daiana Lopes, animatrices,
assistantes permanentes  auprès des communautés
rurales basées  à   Nova–Russas,  dans l’état du CEARA
au  Nordeste du BRESIL

Et de Marie Laure Descreux, et autres
attributaires de la SBAFER : GFA en cours de
création, installations non aidées  et de
nombreuses associations engagées au service
des petites entreprises de production et
d’entraide de proximité.

ORGANISATION : Solidarité Internationale de la Baie –  CCFD Pontivy.
Contacts:   Luc MORVAN – Saint Brieuc –Tél.02.96.33.12.57 – lucmorvan@ live.fr
Edouard MORVAN  – Séglien – tél. 02.97.28.00.22 – edouard.morvan@ wanadoo.fr
CCFD – Marie Thérèse LE BELLER – Pontivy – tél. 02.97.25.16.09 – mariethe.lebeller@hotmail.fr

 

0

CAR LE BETON NE DOIT PAS S’ACCAPARER LA TERRE NOURRICIERE

September 5, 2013



Le collectif citoyens 35 ainsi que les collectifs agricoles COPAIN 35 et 44, appellent à manifester mardi 10 septembre, place du Parlement à Rennes à partir de midi.

 Aujourd’hui alors que les commissions de dialogue valident nos thèses, que l’Europe se saisit de l’utilité du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, que les opposants seront reçus le 10 septembre au ministère des transports, que d’autres grands projets d’infrastructures (LGV…) sont abandonnés… la machine judiciaire continue. Depuis le début de l’opération César, ce sont plus de 200 interpellations, 47 condamnations en comparutions immédiates. Des paysans ont aussi été condamnés.

Le 27 Janvier 2013, COPAIN 44,  aidé  de zadistes et de comités de soutien occupent la ferme de Bellevue laissée vacante la veille par l’ancien exploitant locataire. Des paysans et paysannes s’y déclarent résidents, la protégeant ainsi d’une destruction imminente. Depuis 7 mois, de nombreux chantiers ont été réalisés, permettant ainsi de faire vivre ce lieu et de lui redonner sa vocation productrice  : réhabilitation du four à pain, boulangerie, transformation fromagère etc.

Poursuivis par AGO Vinci, et jugés par 2 fois en février et mars pour occupation illégale ce sont 18 paysans et paysannes qui font appel de leur jugement le 10 septembre à Rennes.

 

VENEZ NOMBREUX LE MARDI 10 SEPTEMBRE A MIDI PLACE DU PARLEMENT A RENNES
Pour soutenir celles et ceux qui proposent un autre modèle de développement et sont aujourd’hui les porte-paroles de tous ceux qui refusent la réalisation de ce projet inutile  : arrêter toute destruction ou saccage tant que tous les recours ne sont pas aboutis et préserver le potentiel d’installation et d’innovation alternative après abandon du projet.

0

NEWS ACTION PAYSANS SANS TERRE “Homme debout” SEPTEMBRE 2013

September 5, 2013

——

NEWS ACTION PAYSANS SANS TERRE SEPTEMBRE 2013 

“Nous ne sommes que des citoyens, des paysans sans terre. Il y a beaucoup de paysans sans terre et de citoyens mécontents dans les rues, nous ne sommes rien, ce sont nos idées qui sont importantes”

Lundi 2 septembre devant le siège de la SAFER Bretagne à St Brieuc
Pas d’échange avec la SAFER cette journée chaude mais divers passants on interpeller “l’homme debout” tout le long de cette journée.
Réaction de la SAFER: évacuation de leur parking privatif et les bureaux semblaient déserts l’après midi… l’homme debout fait il peur ?!
Passage des agents des Renseignements Généraux et de la presse régionale
Mardi 3 septembre devant la Maison de l’Agriculture à Rennes
Très bon accueil par le service de sécu. On nous à proposé de l’eau, un chapeau de paille (COOP AGRI ???!! que nous n’avons pas porté).

C’était la rentrée de la FRSEA, toutes les grandes “pompes” étaient là !

Plusieurs salariés de la maison des agriculteurs nous ont interpellés et semblent partager nos revendications. Les encouragements n’ont pas manqué. Passage de la Radio régionale

 

Mercredi 4 septembre devant la Maison de l’Agriculture à Rennes J2
Surprise, le Président de la Chambre d’agriculture d’Ille et Vilaine donne l’ordre de nous interdire l’enceinte et le parking de la Maison de l’Agriculture. Les Paysans sans Terre se retrouvent donc “à la porte” de la Maison des agriculteurs.
Nous nous retrouvons donc devant les grilles, fermées où les agents de sécu ont dû filtrer les entrées toute la journée.
 

Toujours des visites des salariés de la Maison de l’agri, les échanges sont intéressants. Ils s’intérrogent eux aussi et certaines personnes ne sont pas du tout au courant des parcours d’installations des jeunes.
jeudi 5 septembre devant le siège régional du Crédit Agricole (CA) à Rennes
Acceuil par le service de sécu. Nous nous sommes présentés et nous avons été reçu par la direction du service agricole du CA.

Nous avons échangé sur le problème d’accaparement des terres à l’étranger par des entreprises Françaises. Mais le CA ne semblait pas se sentir concerné.. ou alors très mal renseigné. Nous les avons invité à prendre connaissance des coupures de presse qui traitent du sujet.

Abordé aussi le problème de l’endettement du milieu agricole. Le CA insiste sur le fait qu’il refuse aujourd’hui de plus en plus de projet pour cause des taux d’endettement trop importants .

Et la bio dans les projets d’installation. Le CA semble persuadé qu’il installe de plus en plus de jeunes agri en AB. On nous a même signifié que le CA pense réellement que le schéma de l’agri conventionnelle actuel va droit dans le mur et que les systèmes agri vont changer: moins de pollution dans les systèmes conventionnels et plus d’agri bio.

Nous avons présenté le pôle IMPACT de Rennes (inconnu de nos interlocuteurs) et les ont invités à s’y référer et à rencontrer les CIVAM, groupes BIO et Durable, Terre de Liens etc.

Gros sujet de conversation; l’installation des jeunes et le problème d’acquisition de terre quand on est porteur de projet “atypique”. Le problème du manque de neutralité des instances décisionnaires en matière d’installation (SAFER par exemple).
Nos interlocuteurs se trouvent étonnés que les compositions des membres de commission (safer par exemple) ne sont pas rendu public et ils regrettent le manque de transparence.
Nous les avons invités à en référer à leurs élus CA qui siègent aux différentes instances pour représenter le CA.
Nous leurs avons soumis la possibilité de désigner des personnes de la société hors agri pour siéger aux commissions (les agri ne sont pas les seuls à pouvoir représenter une banque dans les instances).
Au sujets du conseil d’administration de la SAFER, nous avons invité le CA à céder des parts sociales aux associations de consommateurs ou autres assos et syndicats. C’est envisageable pour eux…
Vu le temps passé à notre écoute, nous avons considéré que l’action d’aujourd’hui pouvait se terminer.

 

Vendredi 6 septembre devant la mairie de Rennes
Nous nous sommes donné RDV devant la mairie de Rennes pour interpeller les candidats aux élections municipales et les citoyens, sur l’influence du grignotage des terres agricoles et nourricières au profit du béton…
échanges timides dans la foule en course vers la consommation

Mardi 10 septembre, RDV devant le parlement de Bretagne

pour soutenir les paysans et les Zadistes de Notre Dames des Landes lors du passage en appel des paysans des collectifs COPAINs

 

0

l’asso “la Scierie” pour les sans terres du département 24

August 24, 2013
« La Scierie », association socio-culturelle et « La Sauce Paysanne », association
valorisant l'agriculture paysanne, organisent les 30, 31 Août et 1er Septembre 2013
les 1ères rencontres des « Paysans sans terres ». Ces deux associations ont la
volonté de générer sur les territoires du Pays Périgord Vert et du Parc Naturel
Régional un événement proposant une réflexion ouverte sur les difficultés de l'accès
au foncier pour des nouveaux arrivants ayant un projet en agriculture paysanne. Ces
rencontres auront lieu sur le site de la Scierie, à Piégut-Pluviers (24), dans un
contexte festif et familial. Ainsi, conférences, débat mouvant, films documentaires,
musiques, jeux et animations enfants dynamiseront ce week-end.

Nous vous invitons à vous rendre sur le blog de l'association la Scierie:
asso.la-scierieoverblog.com
Nous vous sollicitons pour diffuser largement cette information et nous espérons
votre venue durant ce week-end.

contact:
Hannah WILLIAMS, contact presse pour les associations La Scierie et La Sauce Paysanne
06 25 18 22 81
0

Des terres dans la région de Lille…

August 24, 2013
Salut les amis,

Lille Métropole met  à disposition 48 hectares à proximité de 
l'agglomération, pour installer une zone maraîchère.
L'idée est de construire du collectif, tant au niveau production qu'au 
niveau investissements et commercialisation.
Malheureusement, ce ne sera pas du 100% bio (la chambre n'a pas voulu 
lâcher l'affaire, of course!), mais fortement encouragé, vu qu'on est 
sur les champs captants de Lille. Donc plus on sera nombreux à proposer 
de l'écolo, plus on peut faire pencher la balance du côté pas obscur de 
la force!

Le projet est en plein chantier, et ne se construira plus concrètement 
qu'une fois les premiers projets identifiés, avec les premiers concernés 
bien sûr.

Alors, si ça vous intéresse, ou si vous avez des camarades paysans sans 
terre à caser, faites tourner l'appel à candidature ci-joint, à renvoyer 
avant le 15 octobre.

C'est moi qui vais animer le projet côté Gabnor (il y a plein d'autres 
partenaires!) donc n'hésitez pas à faire tourner aussi mon adresse mail 
s'il y a des questions: mathilde.roger-mexme@gabnor.org

Zoubi!

Mathilde

PS: autre info à faire tourner: le Nord-Pas de Calais, ça déchire!
0

Solidarité avec les journalistes de BASTA MAG

August 6, 2013

Liberté de la presse

Basta ! et Rue 89 mis en examen suite à une plainte du groupe Bolloré

Par Rédaction (1er août 2013)

Le groupe Bolloré poursuit en diffamation Basta ! et Rue 89 suite à la publication d’un article de synthèse sur l’accaparement des terres.

Ce 1er août 2013, Julien Lusson, directeur de publication, et Ivan du Roy, journaliste du site d’information Basta ! se sont vu signifier leur mise en examen par Mme Saida Kelati, juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Paris. Deux autres journalistes de Basta !, Nadia Djabali et Agnès Rousseaux, co-signataires de l’article seront aussi convoquées prochainement.

Cette mise en examen fait suite à une plainte en diffamation déposée par le groupe Bolloré suite à la publication d’un article de synthèse, le 10 octobre 2012. S’appuyant sur des rapports des Nations unies et d’organisations internationales, cet article dresse un état des lieux du mouvement d’accaparement de terres en Afrique, en Amérique latine ou en Asie et des grandes entreprises françaises qui y sont impliquées.

Plusieurs passages, dont ceux où le groupe Bolloré est cité, sont incriminés (voir l’article concerné). Il est le seul des grands groupes français mentionnés dans l’article à avoir engagé des poursuites. Le groupe Bolloré a déjà attaqué en justice plusieurs médias, dont France Inter suite à la diffusion d’un reportage sur ses activités au Cameroun, ainsi que le journal Témoignage Chrétien (lire ici).

Pierre Haski, directeur de publication du site Rue 89 est également mis en examen. Rue 89 avait signalé l’article dans sa « vigie » (revue de presse signalant « le meilleur du Web »). D’autres responsables de blogs et de sites pourraient également être visés par la procédure pour avoir reproduit ou relayé l’article.

Basta ! conteste la diffamation et vous tiendra informés des suites de l’affaire. En attendant, pour nous soutenir, c’est ici.

La Rédaction de Basta !

0

rejoingnez nous et informez nous si vous êtes paysan sans terre

July 24, 2013

pour nous contacter :

paysansansterre@riseup.net

0